Imprimer la page
Index

Archives - Echos de la presse 1999

 

1er septembre

Un mois pour consulter (ou pour contester) le "projet Poya", la maquette est à découvrir ...

Le projet peut être vu dans le hall d'entrée de l'Edilité de Fribourg, à la rue Joseph-Piller 7, du lundi au vendredi
entre 8h00 et 11h30 puis de 14h00 à 17h00. Des nocturnes sont prévus les jeudi 9 et 23 septembre jusqu'à 21h00.
Un représentant du Département des ponts et chaussées se tiendra à la disposition des intéressés
tous les après-midi et les deux soirs.

Des mesures qui chambouleront la circulation routière

 

28 août

Le pont le la Poya divise les Fribourgeois. Le franchissement de la Sarine est mis à l'enquête.
Un ballon d'oxygène pour la cathédrale ...

C'est (presque) la fin d'un serpent de mer. Quarante ans de tractations, de projections, d'études: le pont de la Poya, à Fribourg, est mis à l'enquête. Il s'agit bien du projet officiel valant quelque 80 millions de francs et non pas d'une esquisse de franchissement, beaucoup moins chère, mais beaucoup moins avancée et contestée par la Commission fédérale des monuments historiques. Durant un mois, les opposants pourront présenter leurs arguments, ce qu'ils ne manqueront pas de faire. Tant pis si la pollution continue son oeuvre destructrice sur la cathédrale Saint-Nicolas. On sait déjà que gauche et écologistes préparent la riposte. En clair, ils vont remuer ciel et terre pour faire capoter le projet. Ces oppositions prévisibles derront être traitées par le gouvernement. On le voit mal saborder son projet. Le parcours du combattant du projet de pont de la Poya ne sera pas terminé si le Conseil d'Etat écarte les oppositions. Le Grand Conseil derra encore se prononcer. Au départ, le pont était une afiire de la commune. Elle a pu refiler le projet au canton, ménageant d'autant ses finances déjà mises à mal. C'était en 1993. La Confédération aura aussi son mot à dire, puisque sa participation devrait couvrir 40% de la dépense totale. Enfin, cet investissement sera encore soumis au réérendum populaire.
L'esquisse déplacerait ce pont en amont, juste devant le magnifique parc de la Poya. C'est cette défiguration d'un site méritant protection que craignent les Monuments historiques.

Nicolas Ruetsche, 28.08.1999, le Matin

 

27 août 1999, jour J pour la mise à l'enquête publique !

 

Fribourg Illustré

13 août

De la vision à la réalité, le Pont de la Poya, deux pages consacrées au futur pont ...

( version grand - 1'330 ko )

 

lundi 21 juin

Les socialistes veulent un autre pont de la Poya ...

Le PSV veut un pont, mais pas celui que le Conseil d'Etat entend réaliser. Le PSV veut la mise sur pied d'un nouveau concours et en cas d'échec il fera compagne contre le crédit. Alors que les caisses de l'Etat battent le creux, le PSV estime "aberrant" de consacrer autant d'argent et regrette que le Conseil d'Etat n'ait pas suivi les propositions de l'architecte Jean Pythoud.

AR

 

Samedi 22 mai

La décision relative au futur pont de la Poya est probablement la bonne, surtout compte tenu de la zone dans laquelle il devrait déverser son flot de véhicules. On ne peut cependant éviter de s'étonner au vu des arguments que le Département des ponts et chausssées sert à l'appui de l'option prise. D'abord, la visibilité du pont (vu de celui de Zaehringen) est considérée comme un critère négatif. Depuis quand les ingénieurs suggèrent-ils de cacher les ponts, ces "ouvrages d'art'' qui constituent, de plus, une des caractéristiques de Fribourg. Le refus d'évaluer un profil éventuellement plus esthétique sous prétexte que le projet résulte d'un concours et qu'on, s'en tiendra là surprend aussi. Dix ans ont passé depuis le concours et les techniques (comme les goûts) ont évolué. C'est sûr que changer de projet prendrait du temps, mais l'idée du pont aura dépassé le demi siècle quand le ruban sera coupé. Une année de plus, est-ce vraiment dramatique? Et puis, une projection virtuelle pour s'assurer qu'on a fait le bon choix, cela ne doit pas demander trop de temps ni d'argent. Le pont de la Poya, future porte d'entrée du chef-lieu cantonal, en sera l'une des cartes de visite. Autant mettre toutes les chances de son côté, ce que la Direction des travaux publics semble avoir fait en étudiant la variante de l'architecte Pythoud. Dommage qu'elle jette une ombre sur son choix en l'étayant d'arguments dont certains sont peu crédibles.

Madeleine Joye

 

Samedi 22 mai

70 mio de francs pour le pont de la Poya ...

C'est décidé. Le crédit de 70 millions de francs sera soumis à votation, probablement l'an prochain...
Le projet officiel est confirmé au nom de la protection du patrimoine...
Pour les experts, le coût réduit de la variante de M. Pythoud ne compense pas l'atteinte aux biens culturels. La mise à l'enquête aura lieu à la fin août et la votation l'an prochain, si tout va bien.

 

Samedi 22 mai

La concurence est écartée ...

Le pont de la Poya devrait être construit dès 2001 pour désengorger la ville de Fribourg. Une variante meilleur marché a été écartée: elle ne prends pas en compte la valeur inestimable du patrimoine architectural, estime le canton.

 

Samedi 22 mai

Fribourg... le vieux rêve de la Poya ...

En 1959 déjà, Fribourg rêvait d'un nouveau franchissement de la Sarine...
Une variante présentée en dernière minute par un architecte indépendant a été écartée: elle porterait atteinte à un site mis sous protection par la Confédération.

 
Haut de page