Imprimer la page
 
START - 2005-2006 : Ville des ponts d'autres ponts anciens
  

De tout temps Fribourg a été "la ville des ponts", ponts pour enjamber la Sarine et ponts pour franchir la barrière des langues. Beaucoup de personnes maintenant empruntent les ponts culturels de cette cité. Ces ponts relient la ville aux communes avoisinantes de Hauterive, Villars-sur-Glâne, Marly, Guin et Granges-Paccot.

 

 

Le pont de Sainte Appoline

La passerelle du Grabensaal

Le pont de la Motta

Le pont dde Saint-Jean

Le pont de Berne

La passerelle des Neigles

Le viaduc de Grandfey

Passerelle de la Maigrauge
emportée le 22.08.2005

Le pont de Pérolles

Le pont du Gottéron

Le pont de la Glâne

Le pont du Milieu

Le pont de Zaehrigen

Le pont des Neigles

 

 

Ci-dessous, inauguré en 1971, le pont de la Madeleine enjambe la Sarine pour laisser passer le trafic autoroutier. Tout comme le pont de Granfey, il se trouve sur la commune de Granges-Paccot et de Guin.

C'est Jean-Pierre Uldry qui en 1966 livre une bataille sur la modernité en forçant la construction du pont afin que Berne réalise l'autoroute.

   

Ci-dessous, le barrage de la Maigrauge qui retient le lac de Pérolles.
Au fond, en arrière plan, on reconnait l'antenne de l'école d'ingénieurs.

Le barrage a été construit de 1870 à 1872, sur le projet d'un ingénieur d'origine alsacienne Guillaume Ritter, pour alimenter Fribourg en eau potable et pour fournir de l'énergie aux industries installées sur le plateau de Pérolles. À sa construction, il fut le premier barrage en béton d'Europe. En 1908, suite à une décision du conseil d'État le barrage est surélevé de 2,75 mètres. Enfin, en 2000, des travaux ont été réalisés afin de rendre le barrage plus résistants aux crues et aux tremblements de terre.

-

 

 

Haut de page